Image de plante

Les plantes ne sont pas toujours sans danger. Fleurs, fruits, feuillages, racines, sèves ou graines peuvent être toxiques, voire mortelles à faible dose.

Vénéneuses mais attrayantes

Qu’il s’agisse de la flore sauvage ou des innombrables plantes d’intérieur et de jardins, la liste des plantes toxiques est longue. Elles peuvent occasionner des lésions externes ou internes en cas de contact ou d’ingestion d’une quantité relativement faible de graines, de racines, de feuilles, de fruits ou de sève. Un simple contact peut provoquer des brûlures ou irritations de la peau et des yeux.

La dose fait le poison

Chez certaines plantes toxiques, les substances dangereuses sont présentes dans toute la plante. Chez d’autres elles sont concentrées dans une partie seulement de la plante. De nombreuses substances dites toxiques possèdent des vertus médicinales si elles sont administrées à des doses thérapeutiques minimes. D’autres possèdent des vertus hallucinogènes. Elles contiennent des propriétés ayant un effet stimulant sur le système nerveux central et provoquent des hallucinations. Les effets imprévisibles sont souvent dangereux.

Attention aux enfants

Le Centre Antipoison signale que deux tiers des victimes d’intoxications dues à des plantes toxiques sont des enfants. Ils ont tendance à tout mettre en bouche. Et en raison de leur faible poids, ils réagissent plus rapidement que les adultes aux substances toxiques qui peuvent provoquer des maux d’estomac, coliques, diarrhées, nausées et vomissements. Les plantes les plus vénéneuses provoquent des problèmes nerveux, respiratoires ou cardiaques pouvant entraîner la mort.

Que faire en cas d’intoxication?

  • Appeler le Centre Antipoison au numéro gratuit 070 245 245, jour et nuit.
  • Essayer d’identifier le nom de la plante toxique ou donner sa description
  • Communiquer les circonstances de l’accident, quantité et partie de la plante concernée.
  • Décrire les symptômes, éruption cutanée, vomissements, dilatation des pupilles.
  • En cas d’intoxication par contact, ne pas s’exposer au soleil, rincer la peau à l’eau courante pendant dix minutes
  • En cas d’intoxication par ingestion, retirer les restes de végétaux de la bouche et conservez-les, tout comme les vomissements.

https://www.centreantipoisons.be/sites/default/files/imce/agc_brochure_A5_low%20FR.pdf

https://naitreetgrandir.com/fr/sante/plantes-toxiques-interieur/

 Pour accéder à l'article au complet, veuillez vous connecter avec votre compte syndicat:

Ce site utilise les cookies pour vous permettre une meilleure expérience. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus

Vous n'avez pas de compte adhérent ? Adhérer

Se connecter